EN

Les Carnets
de Josée Fiset

Inspirer Cuisiner Partager Biographie
Retourner aux articles

Partager via:

vous êtes-vous déjà demandé pourquoi...

…ou plutôt comment on est arrivé à utiliser le mot « copain » pour désigner un camarade, un meilleur pote ou un amoureux, et probablement aussi pour éviter de dévoiler un amant ? Au Moyen Âge, quand les assiettes n’existaient pas encore, les repas étaient servis sur une grosse tranche de pain au levain que se partageaient deux convives. Les mots latins « cum panem », qui signifient « avec le pain », se sont d’abord soudés, puis transformés en « companio », pour désigner celui avec qui on partage non seulement le pain, mais aussi le vin, les secrets, la vie. « Companio » est devenu « compaing » avant de former les mots « compagnon » et « copain ». Le copain est encore aujourd’hui celui avec qui on partage toutes sortes de bonnes choses, dont le pain.

Inspirer

La matière saint-Graal du boulanger : le levain La mise en scène la liste de mes envies : opération pique-nique écolo La question vous êtes-vous déjà demandé pourquoi...

Cuisiner

La paresse velouté aux courgettes et haricots blancs La gourmandise brownies véganes sans farine de blé Le pique-nique plateau de fruits rouges

Partager

La rencontre le fameux jambon-beurre — Vingt-cinq centimètres de plaisir Le partage déjeuner sur l'herbe La découverte la follia della focaccia !